Top 10 des plus gros et populaires jeux eSports de ces 10 derniers années

  Top 10 des plus grands et populaires jeux eSports  

Lire ce post en :

 

10. Apex Legends

 
   

Avec le fun d’un Fortnite, le côté tactique sérieux d’un PUBG, tout en étant bien plus profond qu’un Call of Duty: Blackout, le titre de Respawn a réuni tous les codes du Battle Royale dans un concentré efficace et sans superflu. Pire, avec son système de héros bien pensé, son format à 3 joueurs unique, le gunplay et quelques unes des mécaniques de déplacement de Titanfall, le titre n’oublie pas d’être original et d’être un vent de fraîcheur dans un genre qu’on pensait déjà ultra-saturé. Bien que Respawn compte le soutenir tout le long de l’année, le jeu est déjà peaufiné et complet tel quel, et ça, ça fait un bien fou.

Source: Warlegend

L’impression qu’on a en jouant à Apex Legends, c’est qu’il s’agit sans doute du battle royale le plus abouti à sa sortie. Et quelle bonne surprise. On sent que Respawn a pris le temps d’observer le genre évoluer ces derniers mois, et y a vu une opportunité de développer l’idée initiale en corrigeant les erreurs de ses concurrents.

Source: Gamekult

Apex Legends Configuration nécessaire

  • OS: Windows 7 (64 bits)
  • CPU: AMD FX 4350, Intel Core i3 6300
  • RAM: 6GB
  • HDD: 22GB
  • GPU: AMD Radeon HD 7730, NVIDIA GeForce GT 640
  • DirectX: 11
  • OS: Windows 7
  • CPU: AMD Ryzen 5, Intel Core i5 3570K
  • RAM: 8GB
  • HDD: 22GB
  • GPU: AMD Radeon R9 290, NVIDIA GeForce GTX 970
  • DirectX: 11
   

9.Rocket League

 
   

Rocket League s’assume totalement comme suite d’un ovni délirant et propose le même concept, remis au goût du jour. Si l’expérience solo laisse un petit goût de frustration, à cause d’une durée de vie limitée et d’une IA tantôt totalement nulle tantôt trop précise suivant le niveau de difficulté choisi, le vrai potentiel du jeu se dévoile clairement en multijoueur.

Source: Jeuxvideo.com

 

Rocket League, l’un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps, joué au total par plus de 60 millions de personnes, et qui parvient encore, quatre ans après sa sortie, à rassembler plusieurs centaines de milliers de joueurs simultanés à tout moment de la journée.

Source: Senscritique

 

Rocket League Configuration nécessaire

  • OS: Windows Vista SP2
  • CPU: Intel Dual core 2.0Ghz
  • RAM: 2 GB
  • HDD: 2 GB
  • GPU: ATI 2900, NVIDIA 8800
  • DirectX: 9
  • OS: Windows Vista SP2
  • CPU: Intel Quad core 2.0 Ghz
  • RAM: 4 GB
  • HDD: 2 GB
  • GPU: ATI 5850, NVIDIA 260 series
  • DirectX: 9
   

8.Rainbow Six Siege

   

Beaucoup comparent ce nouvel opus à un Counter-Strike qui reviendrait aux sources. Il est vrai que certains aspects y font fortement penser et on ne peut pas s’en plaindre: il n’est plus à l’heure actuelle de FPS tactique digne de ce nom mettant l’accent sur le réalisme et le skill sur fond de gameplay ultra équilibré. N’en déplaise, un certain niveau est requis pour vraiment profiter de Rainbow Six Siege mais c’est comme tout: ça se travaille et ça s’aquiert. La réalisation du jeu est aux petits oignons, le feeling des armes et tout bonnement top avec des bruitages très bien réalisés. Les explosions et la destructibilité ne sont quant à eux pas en reste puisqu’ils constituent un des atouts majeurs de ce titre, permettant de créer de nouvelles voies et de nouvelles options d’approche et engendrant une situation de stress permanent.

Source: Warlegend

Rainbow Six : Siege propose ici une expérience totalement axée sur le multijoueur et revient aux fondamentaux de la série, basée sur la stratégie et la tactique. Cela pourra rebuter les personnes ayant aimé le solo présent dans Vegas, mais cela n’affecte en rien la qualité du titre. Des défauts subsistent néanmoins et viennent noircir le tableau : peu de mode de jeux différents ou des maps plutôt étroites sans compter un matchmaking totalement désuet et certains bugs bloquants. Toutefois, si vous cherchez une bonne expérience multijoueurs, alors ce titre remplit pleinement son contrat.

Source: Gameblog

 

Rainbow Six Siege Configuration nécessaire

  • OS: Windows 7 64bit
  • CPU: Intel Core i5-2500K 3.3Ghz
  • RAM: 8 GB RAM
  • GPU: AMD Radeon HD 7970, NVIDIA GeForce GTX 670
  • DirectX: DirectX 11
  • OS: Windows 7 64bit
  • CPU: Intel Core i7-4790K 3.3Ghz
  • RAM: 16 GB RAM
  • GPU: AMD Radeon HD 9600, NVIDIA GeForce GTX 1070
  • DirectX: DirectX 11
   

7. Call of Duty Black Ops 4

 
   

Fort de ses ajouts en matière de compétitif, fier de son contenu conséquent en mode Zombie et concluant dans son introduction du mode Battle Royale, ce Call of Duty Black Ops 4 s’avère être un très bon jeu multijoueurs. Toutefois, l’absence d’une campagne digne de ce nom pèse dans l’équation ce qui donne à l’expérience un aspect “patchwork” bien moins agréable qu’auparavant. Avec son gameplay simple mais technique et sa volonté de fournir à tous les types de joueurs, qu’ils soient experts ou novices, une expérience agréable et plaisante, BO4 se veut avant tout abordable et complet à défaut de révolutionner la série.

Source: Jeuxvideo.com

Question charisme, ce IIIIème épisode des Black Ops peine à convaincre. Des mecs et des nanas en armures de plastique rigide qui font des glissades dans un univers militaire plus générique, tu meurs, voilà pour l’identité visuelle vraiment quelconque. On pense évidemment aux autres Call of Duty plus ou moins futuristes, mais aussi à Titanfall sans les chouettes méchas… voire parfois à Warface, c’est dire la fatigue artistique qui règne.

Source: Gamekult

 

Call of Duty Black Ops 4 Configuration nécessaire

  • OS: Windows 7 (64 bits)
  • CPU: Intel Core i3-4340, AMD FX-6300
  • RAM: 12 GB
  • GPU: Nvidia GeForce GTX 660 / GTX 1050, AMD Radeon HD 7950
  • OS: Windows 10 (64 bits)
  • CPU: Intel i5-2500K, AMD Ryzen R5 1600X
  • RAM: 12 GB
  • GPU: Nvidia GeForce GTX 970 / GTX 1060, AMD Radeon R9 390 / RX 580
   

6.League of Legends

 

En doutiez-vous vraiment ? League of Legends n’est pas là où il est aujourd’hui par hasard. Aussi jouissif à jouer qu’à regarder, aussi exigeant qu’enthousiasmant, Riot a mis toutes les chances de son côté pour pousser son jeu phare au sommet. Fort d’une direction artistique soignée et d’un pool de champions aussi stylé que bien conçu, LoL ne cesse de se perfectionner. On pourra lui reprocher des errements d’équilibrage par-ci par-là, mais la tâche s’avère d’une complexité sans nom. Les joueurs peuvent néanmoins compter sur un suivi d’exception pour être entendus et permettre au jeu de briller à tous les niveaux de compétition. S’il peut se montrer parfois ardu ou intimidant, il est cependant impossible de ne pas voir League of Legends pour ce qu’il est vraiment : un des plus grands jeux compétitifs de sa génération.

Source: Jeuxvideo.com

Après Runes of Magic, voici venir un nouveau jeu « free to play » également disponible à l’achat en magasins. Cette fois il ne s’agit pas d’un véritable MMORPG mais d’un petit jeu multi moins ambitieux, puisque dérivé du mod Defense of the Ancients (plus connu sous l’acronyme DotA) pour Warcraft III. Après Demigod et en attendant Heroes of Newerth, le genre du DotA-like semble donc retrouver un second souffle

Source: Jeuxactu

 

League of Legends Configuration nécessaire

  • OS: Windows XP SP3 / Vista / 7 / 8 / 10
  • RAM: 1 GB
  • HDD: 8 GB
  • DirectX: 9.0c
  • OS: Windows XP SP3 / Vista / 7 / 8.1 / 10
  • RAM: 2 GB
  • HDD: 12 GB
  • GPU: Nvidia GeForce 8800, AMD Radeon HD 5670
  • DirectX: 9.0c
 

5.Overwatch

   

Simple, mais diablement efficace, Overwatch est une belle réussite pour Blizzard ! Le studio nous prouve qu’il a plus d’une corde à son arc en réussissant le pari d’entrer par la grande porte dans l’arène des shooter compétitifs. Avec son gameplay nerveux et son casting de 21 personnages tous plus attachants et fun à jouer les uns que les autres, Overwatch s’adresse tout aussi bien aux débutants qu’aux inconditionnels du jeu compétitif avec son principe du “facile à apprendre, difficile à maîtriser”.

Source: Jeuxvideo.com

 

Overwatch est un FPS multijoueur qui a tout pour plaire : une direction artistique colorée et soignée, un univers et des personnages attachants, un gameplay simple mais extrêmement efficace… Overwatch est un excellent jeu qui marquera (si ce n’est déjà fait) le paysage vidéo-ludique pour de nombreuses années.

Source: Gameblog

Overwatch System Configuration nécéssaire

  • OS: Windows 7 (64 bits)
  • CPU: Intel Core i3-540 3.06 GHz, AMD Phenom II X3 720
  • RAM: 4 GB
  • HDD: 5GB
  • GPU: Nivdia GeForce GTX 460, ATI Radeon HD 4850
  • OS: Windows 7 (64 bits)
  • CPU: Intel Core i5-670 3.46 GHz, AMD Phenom II X4 900e
  • RAM: 6 GB
  • HDD: 5GB
  • GPU: Nivdia GeForce GTX 660, ATI Radeon HD 7950
 

4.Playerunknowns Battlegrounds

 
   

PUBG propose une expérience unique, à l’écart de celle de H1Z1, plus nerveuse. L’emphase est ici mise sur la nervosité, la tension et la stratégie. En équipe, le plaisir est décuplé et l’aspect tactique s’installe pour des résolutions d’affrontements parfois inattendues, mais toujours avec un plaisir non dissimulé.

Source: Warlegend

 

Au premier abord PlayerUnknown’s BattleGrounds est froid, plus compliqué à prendre en mains et pas particulièrement sexy visuellement. Mais quelques heures suffiront pour que l’immersion prenne le dessus et que l’expérience devienne grisante. Généreux dans son contenu, ses cartes, son level design et ses mécaniques plus pointues que la concurrence, PUBG transcende le mode Battle Royale et en offre l’expérience ultime. Un Battle Royale à l’état le plus pur qui soit.

Source: jeuxvideo-live.com

 

Playerunknowns Battlegrounds Configuration nécessaire

  • OS: Windows 7
  • CPU: Intel i5-4430 / AMD FX-6300
  • RAM: 8 GB
  • HDD: 30 GB
  • GPU: nVidia GeForce GTX 960 2GB / AMD Radeon R7 370 2GB
  • DirectX: 11
  • OS: Windows 7
  • CPU: Intel i5-6600K / AMD Ryzend 5 1600
  • RAM: 16 GB
  • HDD: 35 GB
  • GPU: Nvidia GeForece GTX 1060 3GB / AMD Radeon RX 580 4GB
  • DirectX: 11
   

3.Counter Strike Global Offensive

   

Counter Strike : Global Offensive est, plus de six ans après sa sortie, un produit fini, fignolé, parfaitement lisible et doté de sensations old-school modernisées au fil des mois. Taillé pour l’eSport à travers son pôle compétitif, mettant en avant le travail de la communauté, à l’écoute des genres qui marchent, CS:GO offre gratuitement une myriade de manière d’exploiter le gameplay simple à manier mais complexe à maîtriser de la formule Counter Strike, laquelle domine le FPS depuis maintenant près de 20 ans. Une excellente réussite, qui pourtant ne partait pas avec la meilleure philosophie à son lancement en 2012.

Source: jeuxvideo.com

Si vous attendiez une révolution du FPS, faites demi-tour. Quand on achète du Counter Strike, on a du Counter Strike : un level design épuré, un gameplay taillé pour la compet’, des animations réduites au minimum (un peu trop) et jouable sur n’importe quelle config’ !

Source: pathfinding

 

Counter Strike Global Offensive Configuration nécessaire

  • OS: Windows Vista / XP / 7
  • CPU: Intel 2 Duo E6600, AMD Phenom X3 8750
  • RAM: 2 GB
  • HDD: 8 GB
  • GPU: 256 MB
  • DirectX: 9
 

2.Dota 2

 
   

Dota 2 marque le grand retour du socle des MOBA et le résultat est une version très puriste du concept de 5Vs5. Cela dit, le tout reste très abordable pour le débutant et se veut accessible et encourageant pour qui souhaite s’améliorer. Les outils sont à la disposition du joueur, directement in-game, et c’est un vrai plaisir d’enchaîner les parties. Un jeu à essayer et à adopter si toutefois vous n’êtes pas réfractaire au genre.

Source: jeuxvideo.com

 

Comme d’habitude, Valve a pris son temps pour peaufiner son jeu, mais le studio a bien fait les choses : entre tradition et modernité, entre fidélité absolue au mod original et ergonomie d’avant-garde, Dota 2 offre à la fois un gameplay riche et équilibré, et tous les outils pour l’apprécier dans de bonnes conditions. Fun et exigeant, addictif mais terriblement chronophage, le jeu parvient à être amusant dès les premières parties tout en offrant une profondeur assez incroyable pour qui sera prêt à lui sacrifier ses nuits, seul ou entre amis. Et le tout gratuitement, sans bridage de héros et autres pirouettes. Une jolie réussite.

Source: Gamekult

 

Dota 2 System Configuration nécessaire

  • OS: Windows 7
  • CPU: Intel Dual Core 2.8 Ghz
  • RAM: 4 GB
  • HDD: 8 GB
  • GPU: AMD Radeon HD 2600/3600, NVIDIA GeForce 8600/9600 GT
  • DirectX: 9
 

1.Fortnite

 
   

Aujourd’hui, Fortnite c’est avant tout du JcJ dans lequel cent participants sont parachutés sur une île, et doivent s’entretuer par tous les moyens imaginables jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Sans surprise, on retrouve donc la plupart des poncifs du genre : on commence à poil, les armes dont l’efficacité est déterminée aléatoirement se récupèrent directement sur le terrain, et pour compenser l’élimination progressive des joueurs, l’aire de combat rétrécit au fil du temps, tant pis pour les campeurs qui encaisseront des dégâts continus jusqu’à ce qu’ils reviennent dans l’oeil du cyclone.…

Source: Gamekult

C’est du tout bon pour Fortnite qui parvient à proposer une très belle vision du Battle Royale, que ce soit dans son esthétique ou dans son gameplay plus accessible. Même si c’est un concept qui ne plaît évidemment pas à tout le monde, nous saluerons l’envie de lui apporter un aspect stratégique plus prononcé avec les possibilités de construction et de destruction de l’environnement. Les parties s’enchaînent bien, s’imposer face à 99 autres joueurs est toujours aussi grisant et ça ne devient que plus agréable avec ses amis. Bref, une nouvelle fois, l’idée du seul contre tous fait recette et garantie de longues heures de jeu trépidantes.

Source: Jeuxvideo.com

 

Fortnite System Configuration nécessaire

  • OS: Windows 7 (64 bits)
  • CPU: Intel Core i3 2.4 Ghz
  • RAM: 4 GB
  • GPU: Intel HD 4000
  • OS: Windows 7 / 8 / 10 (64 bits)
  • CPU: Intel Core i5 2.8 Ghz
  • RAM: 8 GB
  • GPU: Nvidia GeForce GTX 660, AMD Radeon HD 7870
  • DirectX: 11
 

Be the first to leave a comment

You must be logged in to post a comment.

NOTRE PROGRAMME DE RÉCOMPENSE : COMMENT ÇA MARCHE ?
Site Logo
Link to Steam

Reliez votre compte Steam à Goclecd

Spin the wheel

Faites tourner la roue et gagnez des cartes cadeaux

Join Discord

Ou gagnez des points pour faire tourner la roue à nouveau et rejoignez l'événement Discord

Win prizes

Vous vous sentez chanceux ? Gagnez une PS5, une Xbox Series X ou une carte cadeau Amazon de 500€.